From Desire in Representation (Tervuren), 2006 - 2008 © Peggy Buth

WHOSE HERITAGE? Unsettling Archives and Collections @ C.I.II.III.IV.A

25 mai.

Dans sa conférence retentissante intitulée « Whose Heritage ? Un-settling the ‘Heritage’, Re-imagining the Post-nation » (1992), Stuart Hall appelait les communautés de la diaspora à renverser les fondements sur lesquels le processus de construction du patrimoine s’est déroulé.

Pour cet événement, le CIVA a réuni des conservateurs de musées, des personnes du monde académique et des activistes culturels pour discuter d’une approche critique du patrimoine dans les archives et les collections. Le premier panel examinera en détail des formes de réhabilitation, de reconsidération et de désapprentissage des structures archivistiques et discutera de la survivance toxique des collections coloniales. Le deuxième panel réunira des représentants de divers projets de Black Archives, qui évoqueront leurs approches de la collecte d’histoires orales, de récits personnels, de documents et d’artefacts de l’expérience noire, ainsi que des questions d’infrastructure, d’économie et de durabilité dans la création et la conservation des Black Archives en Europe.

Évènement conçu en collaboration avec Som·m·e Of Us

Avec Sepake Angiama (Iniva Londres), Lotte Arndt (Technische Universität Berlin), Jessica De Abreu (Black Archives Amsterdam), Clémentine Deliss (KW Institute for Contemporary Art, Berlin), Samia Henni (Cornell University), Hannah Ishmael (Black Cultural Archives, UK), Jonelle Twum (Black Archives Sweden).

Réservation ici

Crédits : From Desire in Representation (Tervuren), 2006 – 2008
© Peggy Buth